Henri-Michel Comet, préfet de la région Pays de la Loire présente ses vœux 2017 aux forces de l'ordre

Henri-Michel Comet, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique a présenté ses vœux aux représentants des forces de sécurité à l’occasion de la nouvelle année, le mardi 10 janvier 2017.









 
 
 
Nantes. Mardi 10 juillet 2017. Préfecture de Nantes.  Ils sont venus, ils sont tous là, les professionnels de la sécurité publique, à l'occasion des vœux du Préfet de la Loire Atlantique Henri-Michel Comet.
 
"Cette cérémonie est importante pour moi" lance Henri-Michel Comet, face à la Police, le Raid, , la gendarmerie, ou encore des représentants du Samu, à l'occasion de ses vœux. "Déjà l'an dernier nous étions en état d'urgence, les événements de 2015, et ceux de 2016 sont tragiques et éprouvants", déclare-t-il. Mais le Préfet de la Loire Atlantique souligne que : "La France est débout. La France est en résilience, car la population à confiance dans ses forces de l'ordre, dans son courage, son efficacité. Car nous sommes endurants". 
 
"Le risque terroriste nous a transformé. Tous."
 
Henri-Michel Comet rappelle alors les événements locaux, notamment les manifestations mouvements dans le centre ville face auxquelles "chaque professionnel de la sécurité publique à su répondre".
Le Préfet ne fait pas l'impasse dans son discours du malaise qui s'est exprimé au sein de la police, mais souligne que pour une part le Gouvernement a su apporter des réponses par exemple en ce qui concerne le matériel ou encore au niveau législatif avec une loi. 
 
Par ailleurs Henri-Michel Comet déclare que "le risque terroriste nous a transformé. Tous. Et que cela a créé une symbiose entre les services publics. Il y a désormais entre nous tous ;  des liens forts. Des liens d'airain". Pour le Préfet si la culture du risque, la conscience que le risque terroriste est bel et bien réel, les Français pourraient encore plus participer à la vigilance collective. "Car les temps ont changés. Pour longtemps",  estime Henri-Michel Comet.
 
" Les étrangers en situation irrégulière, n'ont rien à faire sur notre  territoire"
 
Le Préfet de la Loire Atlantique veut mettre l'accent en 2017 sur plusieurs axes. Parmi eux, la sécurité routière dont les chiffres repartent à la hausse, la lutte contre la radicalisation en précisant qu'une cellule locale avait déjà traité 300 cas en 2016.  Au chapitre des autres dossiers importants, pour Henri-Michel Comet  : la prévention contre la délinquance ou encore les règles d'accueil liées à l'immigration : "La loi c'est la loi, c'est simple, les étrangers en situation irrégulière, n'ont rien à faire sur notre  territoire". 
 
 
Enfin, Henri-Michel Comet rappelle que des élections sont à venir en 2017 et que ces scrutins réclament vigilance et sécurité et il déclare : "j'ai une pensée particulière pour ceux d'(entre vous qui dans leur fonctions prennent des risques physiques. Sachez que votre sécurité est une priorité". Et avant de se faire applaudir le Préfet ajoute : "nous ne ferons aucune concession sur nos missions".