Le Losange et le vanity...

Automobile. Bien sûr, il n'est pas moral de juger sur les apparences. Et la première impression ne devrait pas figer l'appréciation, mais susciter l'intérêt, l'envie d'en savoir plus. Ainsi le design de la prochaine Laguna n'est sans doute pas ce qu'elle a de mieux. Comme dit ma concierge : "l'habit ne fait pas le moine" -de quoi je me mêle !

 

 

 

 

imgUn profond travail a été porté sur les trains roulants et la direction.

Une fois encore, j'avais conseillé à ma fille, Anne, de prendre soin d'elle, je veux dire de prendre soin de sa féminité, de veiller à sa peau : ne lui ai-je pas offert, pour ses 18 ans, un soin intense contre la vieillissement cutané... et en cure de 30 ml en flacon pompe, de surcroît ! C'est à croire qu'elle s'en moque. Ce n'est pas comme mon amie Nicole qui collectionne les huiles anti-rides, les gels amincissants ou raffermissants et autres crèmes. Elle en déniche toujours de nouveaux. Il y a de quoi s'y perdre. D'autant que ce ne sont pas les nouveautés qui manquent. On a un crème que l'on aime, on pense être arrivé au top, et hop, voici sur le marché une nouvelle composition, avec des "ingrédients" novateurs -par définition inconnus de nous avant cela- que l'on vous annonce comme essentiels. C'est comme les autos. On pense avoir ce qu'il y a de mieux, les laboratoires automobiles vous sortent une nouveauté et ne jurent plus que par ses avancées. Les nouvelles formules, je veux dire les nouvelles versions regorgent d'agents super efficaces. C'est l'embarras du choix pour une même utilisation. Comme pour les autos sur le même segment : telle la Laguna face à la Ford Mondeo, ou la Passat. Justement tiens, cette Laguna III prévue pour la rentrée, de prime abord, elle ne brille pas par son originalité. Soit ! Mais qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'allégresse... du confort ! Ce sont les effets qui comptent. Aussi la nouvelle Laguna a fait l'objet de tests cliniques. Résultat, un profond travail a été porté sur les trains roulants et la direction. Des ajustements complétés par des barres anti-roulis de plus gros diamètre. C'est comme pour l'anti-ride : on joue sur les pourcentages, plus de Rétinol et de Coenzyme ou encore d'algues brunes ou d'huile de bourrache... Pour la Laguna III, c'est 20 % de raideur de plus pour les suspensions à l'avant et 50 % à l'arrière...

 

 

 

imgPlus belle à l'intérieur

 

Plus "d'onctuosité"...

 

Question "recette" de fabrication, du côté des motorisations, Renault présentera -en octobre prochain- une gamme avec deux moteurs à essence et quatre Diesel. Pas de surprise, ces mécaniques sont connues. Sauf que cette Laguna-là sera en moyenne plus légère de 15 kg que sa devancière, en voilà une qui perd du poids : ce n'est pas à ma fille que ça arriverait ! La gamme essence débutera avec le 2.0 de l'Alliance, ici en version 145 ch. Puis le 2.0 turbo de 170 ch. apportera plus "d'onctuosité"... Côté Diesel (on dirait le vanity spécial produits de beauté de Nicole, y a du choix) : quatre assortiments seront possibles. Le 2.0 dCi, décliné en trois puissances : 130, 150 et 175 ch. A noter que cette mécanique fait appel à une chaîne de distribution qui ne demande pas à être remplacée. De quoi soulager les coûts d'entretien. Autre choix, le 1.5 dCi 110 ch. qui se contente de 5,1 litres aux 100 km en rejetant seulement 136 g de CO2 par km. Ce n'est pas comme Nicole ! Heureusement que la couche d'ozone n'est pas inversement proportionnelle à la couche de fard qu'elle envoie sur ses pommettes ! Franchement, question look, elle n'est pas toujours au top. Mais intérieurement, oui. Nicole, c'est une sorte de beauté cachée. Un "canon" camouflé. Son arme secrète, en somme ! Un peu comme la Laguna III, si on ne regarde que les courbes, on peut ne pas être séduit, mais à l'intérieur, là c'est autre chose. Renault annonce, sur la finition Initiale, l'accord classique de cuir et de bois, alors que la version Dynamique mise sur le style Alcantara, aluminium ou carbone. Ça donne un joli teint ! Finalement peut-être que la Laguna III, ça rend plus jeune ! Faut que j'en parle à Nicole.

 

 

Béatrice Goldèche

Infos locales, actualités, Nantes, Loire Atlantique, Pays de Loire, Infos Shopping, guide des pros,